Mairie de la Meignanne

Sécurité routière

CHARTE COMMUNALE POUR LA SECURITE ROUTIERE

LA MEIGNANNE S’ENGAGE

Avant propos

Tout a commencé par un constat des élus et de quelques meignannais.

· le problème de la vitesse, en particulier aux entrées d’agglomération,

· le problème des déplacements et du stationnement dans l’agglomération.

Après un relevé des vitesses, confirmant le constat, le Conseil Municipal a décidé, de réaliser avec l’aide des services de la Direction Départementale de l’Equipement (DDE), une étude globale d’aménagement des trois traverses départementales de l’agglomération et d’y inclure une réflexion dans le cadre d’un programme d’actions communales de sécurité routière.

Cette démarche a commencé fin 2004.

Préambule

Les objectifs

Les objectifs principaux (enjeux prioritaires de chacun des 4 groupes de travail–voir ci-après-) sont :

· Sécuriser les trois traverses d’agglomération par des travaux d’aménagements, tout en essayant d’influer sur les comportements des automobilistes (vitesse, stationnement, respect de la signalisation,…).

· Essayer d’améliorer dans l’agglomération tous types de déplacements et d’éviter les conflits d’usages (partage de l’espace).

· Informer sur les risques en cas de conduite en état d’alcoolémie et/ou sous l’emprise d’autres substances illicites.

· Communiquer par des panneaux d’information, des bulletins communaux et flashes, et/ou par le site officiel communal (www.lameignanne.fr/), et par la presse ;

Faire de la prévention (tout public) ;

Prévoir des contrôles et informer sur toutes sanctions liées au non respect du code la route.

Les résultats attendus

Les résultats attendus sont essentiellement :

- Engager une prise de conscience collective sur la nécessité d’un comportement civique,

- Prévenir et réduire les accidents,

- Faire respecter le code de la route à tous les usagers (automobilistes, motocyclistes, cyclistes et piétons).

Les groupes de travail

1 – Les membres de la commission (une trentaine de personnes), à savoir :

- Le Maire, le référent « sécurité routière », des élus,

- Le Syndicat Intercommunal à Vocations Multiples de Longuenée (SIVM),

- Les services de la Préfecture : pôle de compétence sécurité routière,

- La Direction Départementale de l’Equipement (DDE),

- Deux Intervenants Départementaux pour la Sécurité Routière (IDSR),

- La Gendarmerie,

- La Mission Locale Angevine (MLA),

- Un groupe de personnes participant à la vie active de la commune :

· Présidents d’associations sportives, familiales, parents d’élèves et les directeurs des écoles,…

· Chefs d’entreprises,

· Correspondants de presse,

· Deux jeunes,

· Des volontaires….

Les quatre groupes de travail ont été définis lors d’une réunion préparatoire en présence du Coordinateur Départemental de Sécurité Routière, en fonction des souhaits de chacun des membres et selon les 4 objectifs pré-cités.

Les actions

Elles comprennent :

· Une sensibilisation et une communication vers tout public,

· Une mobilisation des acteurs locaux, ·

Une réflexion pour améliorer les infrastructures liées à la Sécurité Routière.

Les partenariats

Les partenaires associés sont :

· Les services de la Préfecture : pôle de compétence sécurité routière,

· La Sécurité Routière,

· La Gendarmerie nationale,

· Le SIVM de Longuenée,

· La Prévention Routière,

· Angers Loire Métropole (ALM),

· Les Associations de Parents d’Elèves des deux écoles.

Le bilan des actions – voir annexe

En fin d’année, le bilan des actions menées sera dressé et communiqué par les moyens d’information (compte-rendu de Conseil Municipal, bulletin, flash, site internet,…).

La durée

La charte communale pour la sécurité routière est révisable et reconductible annuellement.

Le financement

Tous les coûts inhérents aux actions de communication pour la sécurité routière sont supportés par la commune, à l’exclusion des aides en personnes (DDE, IDSR, Gendarmerie et Prévention Routière) et des documents et affiches mis à disposition.

Toutefois, des financements complémentaires pourront être recherchés et notamment ceux disponibles dans le cadre du Plan Départemental d’Actions de Sécurité Routière (PDASR) et du programme LABEL-VIE.

Pour les parties infrastructures et travaux divers, des subventions seront demandées aux organismes publics.

Fait à La Meignanne, le 12 février 2008

M. Jean Claude VACHER M. Marcel MAUGEAIS

Préfet de Maine-et-Loire Maire de La Meignanne


ANNEXE

LA MEIGNANNE AGIT

1 - Actions menées depuis le début de la démarche « Sécurité Routière ».

Les actions menées depuis le début de l’engagement sont les suivantes :

· Une information régulière en conseil municipal,

· Un article dans chaque bulletin communal et flash info,

· Une information dans la presse,

· Une information dans la revue d’Angers Loire Métropole,

· Une activité dessins sur la Sécurité Routière réalisée par les enfants de l’école privée

(du CP au CM2),

· une campagne d’affichage ( ?, « La Meignanne s’engage avec la Sécurité Routière, ?, téléphone portable, ? , ceinture-dessin d’enfant-, ? , Soleil vacances et bonne route, ? , partageons la route…),

· Une sensibilisation sur la Sécurité Routière, par deux IDSR auprès des jeunes de l’IREO et des aînés,

· Une sensibilisation auprès des parents d’élèves des écoles dans le cadre de la journée de la Prévention Routière,

· Des contrôles préventifs (sièges auto, ceinture, enfants à l’arrière) réalisés par la gendarmerie dans l’agglomération,

· Les aménagements de la montée Germaincourt (cheminement sécurisé pour les piétons et les cyclos),

· La mise en place des Pédibus pour les deux écoles,

· La rédaction d’un article supplémentaire lié aux conduites à risques (alcool, etc….) dans le règlement de location de la salle communale

· La rédaction d’une charte communale pour la sécurité routière.

2 - Actions à poursuivre.

Les actions à poursuivre :

· La communication de la charte communale pour la sécurité routière à toutes les familles meignannaises ; elle sera mise sur le site internet de la commune, ainsi que le bilan des actions menées en cours d’année,

· La communication générale en conseil municipal, dans chaque bulletin communal et flash info, sur le site internet, dans la presse, dans la revue d’ALM, par affichage,

· L’aménagement de la 1ère traverse d’agglomération (route de st Lambert-la-Potherie à route de Brain-sur-Longuenée), subventionné par le Conseil Général débutera en 2008 et s’étalera sur plusieurs années.

3 - Actions nouvelles à envisager.

Des actions nouvelles ou réflexions sont à envisager, à savoir :

· Une sensibilisation par affiche à mettre en place dans l’ensemble des lieux festifs publics et privés (alcool et/ou d’autres addictions…),

· La programmation des deux autres traverses dans les années à venir,

· La poursuite et le renouvellement du groupe de travail,

· La recherche de solutions ponctuelles et évolutives d’aménagement de certains points critiques.

NOTA – Toutes les idées liées à la Sécurité Routière sont les bienvenues et à transmettre à la mairie.

Chaque année, cette annexe sera réactualisée et transmise à tous les meignannais.